Investir dans des parts de SCPI permet de bénéficier de la sécurité et du rendement d'un placement immobilier sans avoir à en assurer la gestion au quotidien. Il permet aussi de s'appuyer sur l'expertise de spécialistes de l'investissement immobilier. Toutefois, ce placement n'est pas sans risque et nous vous invitons à prendre connaissances des risques et règles de prudence ci-dessous.

 

La SCPI, un placement souple et rentable


Le marché de l'immobilier sous forme de parts est un placement très intéressant pour les épargnants qui souhaitent investir dans l'immobilier d'entreprise sans en assurer la gestion. Ce produit est accessible à partir de montants d'investissements faibles et permet potentiellement de bénéficier d'un dividende versé trimestriellement (Janvier, Avril, Juillet et Octobre)

Ce placement présente de nombreux avantages :

• La souplesse de ce mode d'investissement, qui permet de moduler et d'étaler dans le temps ses placements ;
• La sécurité, grâce à la diversification du patrimoine de la SCPI UNIDELTA et la qualité de ses locataires ;
• La rentabilité avec de potentiels revenus versés trimestriellement et une possible revalorisation en fonction des marchés ;
• La tranquillité : aucun souci de gestion.

 

" Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ne sont pas constantes dans le temps et ne constituent en aucun cas une garantie future de performance ou de capital. "

L’attention du lecteur est attirée sur les facteurs de risque figurant dans la note d’information disponible en téléchargement sur ce site internet et notamment sur le fait que, comme toute SCPI, le capital, le rendement et la liquidité des titres ne sont pas garantis.

 

Risques et règles de prudence


Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

• Il s’agit d’un placement à long terme : vous devez conserver vos parts pour une durée conseillée de 10 ans minimum ;
• Le capital investi n’est pas garanti et l'investisseur s'expose à un risque de perte totale en capital ;
• La revente des parts n’est pas garantie ;
• La rentabilité est de manière générale fonction :

  • des éventuels dividendes qui vous seront versés. En effet, le versement des dividendes n’est pas garanti et peut évoluer à la hausse comme à la baisse en fonction des conditions de location des immeubles, notamment de la date de mise en location, du taux d’occupation et du niveau des loyers, ces trois éléments pouvant impacter significativement le résultat de la SCPI.
  • du montant du capital que vous percevrez, soit lors de la revente de vos parts, soit lors de la liquidation de la SCPI. Ce dernier montant n’est pas garanti et dépendra du prix de cession du patrimoine immobilier détenu par la SCPI et de la situation du marché de l’immobilier d’entreprise à ce moment là.

La rentabilité d’une SCPI peut être appréciée soit à la revente des parts, soit à la fin des opérations de liquidation.